un endroit où il fait bon se reposer

Si vous souhaitez faire des achats, ceci est pour vous.

Les Achats au Maroc

Le Maroc est un pays à l´artisanat magnifique et extraordinairement varié. Des tapis à l´orfèvrerie, du cuir au bois travaillé, le difficile sera souvent de choisir. Rappelons aussi que le marchandage est une pratique fondamentale du commerce marocain, en particulier dans les souks.

Les tapis : à condition de prendre son temps pour le choisir et pour le négocier, un tapis en laine est probablement l´un des plus beaux achats que vous puissiez faire au Maroc. On distinguera les tapis citadins, en particulier ceux de Rabat, le plus souvent ornés d´un motif central, la kouba, des tapis ruraux, décorés ou unis, de couleurs différentes selon leur origine. Les kilims sont des tapis tissés. A éviter : les tapis synthétiques, qui ont fait leur apparition ces dernières années, en particulier dans la région de Ouarzazate.

Les articles en cuivre et en bronze : les plus fameux sont les plateaux ciselés, gravés ou martelés.

Les bijoux : le plus souvent en argent. Les bijoux touaregs anciens, ou de collection, sont rarissimes, mais les artisans marocains réalisent de très belles copies (à acquérir à un prix de copies). D´autre part, on trouve au Maroc énormément de bijoux fabriqués en Inde, en Indonésie ou au Niger.

Les minéraux et les fossiles : dans ce domaine également, la prudence est de mise. Pour la plupart, minéraux et fossiles proposés sont des faux.

Le cuir : tradition marocaine ancienne - vêtements, sacs, poufs, babouches, sandales... Ces articles sont souvent bon marché (veiller toutefois à la qualité du cuir utilisé).

Le bois : autre tradition ancestrale, le travail du bois, qu´il s´agisse d´ébénisterie ou de marqueterie, est l´une des grandes spécialités des artisans marocains. On admirera leur travail dans les souks de Marrakech et à Essaouira.

Les poteries : c´est à Fès, Meknès, Safi et Marrakech que l´on trouve les meilleurs potiers du Maroc. Passés maîtres dans l´art de la copie, ils vous éblouiront par la beauté de leurs plats (gothar ou mokfia), de leurs jarres (khabia), de leurs pots à beurre (gellouch) ou de leurs pichets (ghorraf).

La vannerie : panières berbères, couffins, sacs de toutes tailles, corbeilles, dessous-de-plat, chapeaux, les vanniers marocains savent tout faire.

Vous trouverez également à foison plantes médicinalesproduits de beauté traditionnelsparfumsépices... L’Orient...

Tous les prix sont discutables et négociable dans les 40 %. (hormis dans certaines boutiques signalées). Sachez négocier, commercer, apprécier, prendre votre temps et rester calme. Méfiez-vous des « antiquités » très chères et éviter les copies (Lacoste, Rolex, etc...) qui risquent de vous causer des soucis à l'aéroport français.

Change et paiement au Maroc

L'unité monétaire marocaine est le dirham (DH), divisé en 100 centimes. On trouve des pièces de 5 à 50 centimes, et de 1 et 5 DH; des billets de 10 à 200 DH.

1 euro équivaut à environ 11 à 11,5 dirhams (mai 2010). L'importation et l'exportation du dirham sont interdites.

Les cartes bancaires sont largement acceptées, notamment dans les grandes villes où l´on trouve facilement des distributeurs. Nous déconseillons formellement les transactions dans les boutiques où il n´y a pas de terminal électronique : risque de contrefaçon de la carte.

Lorsque vous changez vos devises (un seul taux de change officiel pour tout le pays), pensez à demander de la monnaie et des petites coupures. Sans, il devient très difficile de payer les pourboires et autres menues dépenses, quotidiennes et courantes au Maroc.

Il vaut mieux changer les chèques de voyage à la banque. Votre passeport est nécessaire comme pièce d'identité pour changer de l'argent.

Les banques sont ouvertes du lundi au jeudi de 8h30 à 12h00 et de 14h30 à 16h00. Le vendredi, jour de la grande prière, elles ferment à 11h15 et ré-ouvrent à 14h45. En période de ramadan, elles sont ouvertes en continu de 8h30 à 14h00.

La cuisine

Le tajine n´est rien d´autre que le plat dans lequel cuit le ragoût qui lui a pris son nom. Une base de viande (agneau, poulet) et tous les légumes qu´il plaira au cuisinier d´ajouter, du citron confit à l´aubergine et de l´amande au pruneau. Plus des épices, savamment dosées. En fait, un tajine n’est jamais deux fois le même.

Autre grand classique, le couscous, que l’on mange salé ou sucré-salé. Il est bon quand la semoule est bonne.

Les pastillas sont un plat de fête ; ce sont des feuilles de brick farcies au pigeon, au poulet, au poisson ou au vermicelle.

Les Marocains apprécient particulièrement la harira, ou soupe de pois chiches, et la bissara, soupe de fèves. A cette base de légumes secs viennent s´ajouter épices, condiments et viandes, qui font de ces soupes des repas complets.

Autant de légumes, autant de salades : concombres, tomates, poivrons, carottes, betteraves, toute la gamme est mise à contribution.

Enfin, pour ceux qui auraient encore une petite faim, les pâtisseries sont en général à base d´amande et sucrées au miel.

Les Boissons

Le thé à la menthe, bien entendu. Partout bu, sans cesse proposé, il appartient à la tradition marocaine.

Si vous voulez boire une bière, cherchez un bar : ils servent des boissons alcoolisées, ce que ne font pas les cafés (ni certains hôtels ou pensions…).

Les pourboires au Maroc

Ils sont à votre bon vouloir. Sachez que les gens restent tout de même pauvres et que votre générosité sera très appréciée des marocains (gardiens, serveurs, femmes de ménage, vendeurs, personnels divers). En ce qui concerne le parcage des voitures, laissez 5 dirhams le jour et 10 dirhams la nuit.

Heures d'ouverture

Difficile de donner un repère car les horaires varient en fonction des saisons et des régions. En été, la pause de midi s'étend parfois de 11H30 à 15H30 tellement la chaleur est forte.

En général, les magasins et administrations sont ouverts du lundi au vendredi de 8H30 à 12H30 et de 14H30 à 18H30. En été, dans les zones touristiques, les magasins ont tendance à fermer beaucoup plus tard (19H30 - 20H) et sont ouverts le samedi.

Attention : durant le Ramadan, les horaires d'ouverture changent car la pause de midi est supprimée. Aussi, les administrations ferment souvent à 15H et les magasins pas beaucoup plus tard.

Et puis il y a les fermetures pour convenance personnelle : les commerçants pieux, par exemple, qui baissent le rideau le vendredi et le relèvent le dimanche...Il existe également des marchés (jours et horaires en fonction de la région) et enfin des marchands de rues ou de bord de route, dont les horaires n’en sont pas.

Drogues

Soyez très prudent si l'on vous offre du kif, le haschich local; certains trafiquants sont connus comme informateurs, et les sanctions peuvent être considérables.